Mairie : 1 Place du Lavoir 06450 VENANSON   Téléphone : 04 93 03 23 05   Email : accueil@venanson.fr

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 9h à 12h

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Dicrim

DICRIM V2 2020

Inscription au SAID

DISPOSITIF ALERTE

Inscription Newsletter

Evènement à venir

Météo

Gîte communal

Capture2

Dernières Actualités

Print Friendly, PDF & Email

 

LE RISQUE MOUVEMENTS DE TERRAIN

PICTO INONDATION

CAVITES SOUTERRAINES SECHERESSE2.MOUVEMENTLes mouvements de terrain sont les manifestations du déplacement gravitaire de masses de terrain déstabilisées sous l'effet de sollicitations naturelles (fonte des neiges, pluviométrie anormalement forte, séisme, etc.) ou anthropiques (terrassement, déboisement, exploitation de matériaux…). Ils recouvrent des formes très diverses qui résultent de la multiplicité des mécanismes initiateurs (érosion, dissolution, déformation et rupture sous charge statique ou dynamique), eux-mêmes liés à la complexité des comportements géotechniques des matériaux sollicités et des conditions de gisement (structure géologique, géométrie des réseaux de fractures, caractéristiques des nappes aquifères...)

La commune de Venanson présente un relief accidenté sur la majorité du territoire communal. Une carte des risques dans les Alpes-Maritimes (CRAM) réalisée par Ie CETE Méditerranée en 1978 complétée par une étude géotechnique partielle en 1987 a permis de délimiter des zones de risque important d’éboulement et de ravinement.

Les types de mouvement de terrain dans la commune

Les mouvements de terrain observés sur la commune sont de quatre types :

  • Les éboulements en masse et les éboulements de blocs, phénomènes qui affectent des roches compétentes impliquant qu'une portion de roche parvenant à se détacher de la masse rocheuse et dont la cinématique est très rapide ; concernent tous les secteurs situés à l’aval de falaises
  • Les glissements de terrain, qui provoquent le déplacement d'une masse de terrain avec rupture au sein de la matière. La rupture se fait, soit au sein d'un même matériau soit selon un contact structural
  • Les ravinements, phénomènes d’érosion régressive provoquant des entailles vives sur un versant plus ou moins abrupt
  • Les retraits-gonflements des sols argileux : mouvements lents et continus, dus à la production, par des variations de la quantité d’eau dans certains terrains argileux, de gonflements (période humide) et de tassements (périodes sèches). Ces variations de volume se traduisent par des mouvements différentiels de terrain et se manifestent par des désordres affectant principalement le bâti individuel

Historique des principaux mouvements de terrain  - Arrêté(s) de catastrophe naturelle

  • 20/04/2008 : glissement de terrain secteur Libaret : glissement de terrain en forêt communale d’une largeur moyenne de 30 mètres sur une longueur d’environ 150 à 200 mètres, départ du glissement 20 mètres en amont de la route, matériaux et arbres renversés transportés jusqu'au lit du torrent
  • 00/11/2009 : glissement de terrain secteur Libaret, environ 30 mètres en amont du précédent glissement
  • 28/12/2010 : secteur Libaret, glissement de terrain de grande ampleur (15 000 à 20 000 m3) situé sur l'emplacement des glissements de 2008 et 2009

La connaissance du risque et la stratégie locale globale de prévention du risque mouvements de terrain

Du fait de ses caractéristiques topographiques et géomorphologiques, l’ensemble du territoire communal est susceptible d’être soumis à un aléa de mouvement de terrain.

Par ailleurs, face à l’aléa retrait-gonflement des argiles, Ie BRGM a réalisé une étude pour l’ensemble des communes du département. La carte issue de cette étude, dont une illustration est annexée à la fin du présent titre, indique pour chaque commune les zones les plus exposées à ces phénomènes, face auxquels des dispositions préventives sont préconisées pour la réalisation de nouvelles constructions.

L'aléa retrait-gonflement des argiles a fait l’objet d'un porter-à-connaissance du préfet des Alpes-Maritimes à l’ensemble des maires du département en date du 27 janvier 2012.

La conduite à tenir face au risque mouvements de terrain

ELOIGNEZ  EVACUEZ APPELER COUPEZ GAZ RADIO NE PAS RENTRERCOURIRVOITURETELEPHONEECOLE

Avant

  • Informez-vous sur le risque
  • Ecoutez la radio

Pendant

En cas d'éboulement, de chutess de pierres, d'effondrement  de sol ou de glissement de terrain 

  • Quittez rapidement les bâtiments
  • Gagnez un point haut pour vous mettre hors de portée du danger
  • Fuyez latéralement pour sortir le plus vite possible de l’axe de la coulée

Mettez en place les mesures de protection   

  • Evitez tout déplacement inutile, ne circulez pas dans une zone accidentée
  • Ne téléphonez qu’en cas de besoin
  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école
  • Protégez-vous et votre habitation
  • Coupez les alimentations en électricité et en gaz
  • Sur demande des autorités, rejoignez un centre d’accueil

Après

  • Ne rétablissez les réseaux qu’après vérification technique
  • Faites l’inventaire des dégâts. Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur

Dans tous les cas, respectez les consignes de sécurité diffusées par les autorités

 

SAVOIR

GEORISQUEVIGICRUESMINISTERE ECOLOGIE